"Fiotz"

Si le terrain présente des contraintes fortes de forme, de vis-à-vis et de déclivité, il a atout indéniable d'une vue imprenable sur la Ville de Saumur et d'un environnement quasi immuable qui garantissent le choix évident de l'implantation en rapport avec la réglementation du Plan Local d'urbanisme.
L'enjeu du projet est d'intégrer l'ensemble de ces contraintes, d'identifier le potentiel du terrain et d'inscrire le nouveau bâti individuel au cœur des zones urbaines "pavillonnaires" sous-densifiées.

Objectif fonctionnel
L'objectif principal d'implantation du projet est de favoriser les vues au Nord-est, d'assurer un ensoleillement maximal, d'optimiser le programme dense et  fonctionnel d'une famille nombreuse et d'inscrire la construction en rapport avec le domaine public.

La construction se cale ainsi sur la limite Nord-Ouest, au droit des places de stationnement existantes, contribuant à la réalisation d'un front bâti au bord du domaine public, et permettant la réalisation d'un nouvel accès "piéton" au centre de l'habitation. La façade sur rue de la Meunerie se prolonge d'un mur de clôture de même nature et se retourne au droit de l'accès véhicule pour créer un enclos protégée. Le mur est prolongée devant le transformateur pour encadrer et camoufler cette greffe disgracieuse. L'accès voiture individualisé est logiquement créée sur la partie haute du terrain depuis la rue de la Meunerie, assurant le stationnement obligatoire indépendant de 2 véhicules sur la parcelle ou en sous sol.

La construction s'étire sur la plus grande longueur du terrain et se compose de deux volumes superposée et décalés, implantés suivant les contraintes du PLU par rapport aux hauteurs de bâtis.  L'objectif étant de dégager un espace tampon depuis la limite séparative Sud-Est pour profiter au mieux de l'ensoleillement, éloigner la façade des fonds de parcelles des propriétés voisines et permettre de libérer un espace jardin-terrasse-piscine traversant de part et d'autres de la parcelle du Nord au Sud.
Pour optimiser l'emprise au sol & garantir une surface de pleine terre réglementaire, la construction est édifiée sur 3 niveaux, un sous sol avec garage, locaux techniques, cave & buanderie, un RDC avec un espace jour et chambre parents et un étage avec chambres enfants et espace jeux.


Construction & Volumes
Le parti architectural est ainsi d’inscrire la construction dans des volumes simples en toitures terrasses traduisant la volonté d’une architecture contemporaine en rapport avec son environnement.
Le traitement fonctionnel en étage contribuent aux jeux permanents des volumes décalés, mais aussi à la lecture et fluidité des différents espaces.
L’édification de la structure et la définition du volume sont régies par la définition du programme, le support d’une trame structurelle rationalisée et la matérialisation de l’abri en rapport étroit avec les orientations et les vues.
Un volume à RDC trés ouvert côté Sud-Est affirme l'usage des espaces de jour en rapport avec le jardin, et la façade côté rue plus fermée préserve des vues depuis la rue. Le volume haut au jeu d'ouvertures horizontales rythmées quant à lui identifie les espaces de sommeil, cadrant précisément les vues sur le paysage environnant, tout en contrôlant les vis-à-vis et l'apport solaire.
 Les larges baies du RDC favorisent les accès multiples vers les terrasses extérieures et assurent les vues et l’ensoleillement.
Le bandeau horizontal côté rue fait bénéficier d'éclairement zénithale dans les espaces de circulation, bureau et salle de bains à RDC et souligne le soubassement se prolongeant comme mur de clôture.
Le jeu des ouvertures rythmées et la trame visible des ouvrages de structure (Poteau-pergola en acier) à RDC renforcent la vérité structurelle de la construction et révèlent son principe constructif qui au premier abord semble peu évident avec un volume haut en lévitation.

Le volume à RDC surbaissé en partie intermédiaire du terrain développe une hauteur plus importante au niveau du Séjour et du Salon, accompagne la déclivité du terrain et assure l'apport de lumière complémentaire par des ensembles vitrés plus important en façade. Des terrasses bois détachées su sol assurent le prolongement de la maison vers l’extérieur..

Le porte à faux du volume surélevé assure l’abri, le contrôle solaire et contribue au rapport dedans-dehors progressif et préserve une certaine intimité. Le cadre métallique en profils UPN qui ceinture le volume bas structure également la base le volume haut et se prolonge pour intégrer les pergolas  et apporte une finesse  et une légèreté à la construction. La terrasse en avant de la construction formant "balcon" est ainsi traitée comme une pièce extérieure ouverte sur le panorama, intégrant latéralement le couloir de nage avec terrasse escamotable latérale fermant le bassin l'hiver au même niveau.

Matériaux
La volonté d'accompagner la linéarité du projet en rapport avec un terrain long et étroit, se matérialise aussi par la stratification horizontale du traitement des façades pour alléger la hauteur du bâti et se fondre à l'environnement. Le soubassement avec une surface brut, aléatoire et sombre se joue du contraste avec le volume haut aux surfaces lisses, tramés & blanc immaculé.
Les parties courantes d’élévations du volume principale à RDC constitués en prémurs isolés en béton armé matricé de teinte noir sur les face extérieures. Le volume haut sera quant à lui réalisé en ossature bois habillé de panneaux décoratifs bois polymérisé de teinte blanc mat jouant du contraste RDC/Etage.
Les ouvertures sont soulignées par des menuiseries aluminium anodisé de teinte naturelle, et sont complétés pour des brise soleil en saillies de même nature.

 

  • insertion rue atome architecte patrick fiolleau
  • portail atome architecte saumur patrick fiolleau
  • jardin atome architecte patrick fiolleau
  • couloir de nage atome architecte patrick fiolleau
  • intérieur atome architecte patrick fiolleau
  • contre champs atome saumur architecte patrick fiolleau

+ infos

- infos