"aux brières"

Concours : projet lauréat

programme : Opération de 24 logements intermédiaires

performance : BBC label H&E Cerqual/effinergie

maîtrise d’ouvrage : Saumur Loire Habitat

lieu : Saint Hilaire Saint florent (49)

livraison prévue : 12/2011

études : complète + EXEpartiel + OPC

economiste : Techniques & Chantiers

structure : Even structures

fluides : BETCS Harel

acoustique : Db acoustic

chantier : 16 mois

surface : 2 538 m² (shon)

coût : 2 840 500,00 €HT (hors honoraires)

ratio : 1.120,00€HT/m²shon

 

La conception de cette opération passe par le dessin d’un découpage parcellaire optimisé de 7.50m de large cadrées par la profondeur constructible de l’ilot en restituant un tissu parcellaires en lanières. Les lots de plus ou moins 25 mètres de long totalisent chacun une surface d’environ 200m².

Le principe retenu consiste ainsi à regrouper les 24 logements en constructions mitoyennes en bandes parallèles, orientées suivant un axe Nord-Sud en respect des bases de l’architecture bioclimatique. Si la majeure parties des logements en duplex TIV, TV & TVI sont accessibles de plein pied avec au moins une chambre à RdC  suivant notre volonté, les 8 logements de type III en simplex sont superposés formant une typologie intermédiaire (collectif/individuel) .

Construit sur la base de volumes simples et épurés, le plan des habitations est établi sur un modèle unique et fonctionnel avec la même recherche d’unité et de pureté de l’enveloppe. Chaque logement a été pensé afin de facilité les accès et circulations aux personnes handicapées respectant la loi pour l’égalité des chances. Ils sont édifiés sur une trame simple composée d’un plan type sur un niveau qui constitue la configuration de base du Type III en simplex accessible. Articulé autour d’un axe traversant Nord-sud assurant l’accès depuis la rue ou le jardin, le plan s’adapte aux différentes configurations d’accès.

Chaque construction développe  ainsi 2 volumes juxtaposés, légèrement décalés en profondeur et en hauteur suivant le cas pour rompre la linéarité du bâti. Cette composition présente l’avantage de mieux individualiser les entrées et de créer des espaces d’intimité au niveau des terrasses côté jardin. Le traitement des volumes imbriqués contribue au jeu permanent du rapport dedans dehors, détachant les différents plans les uns par rapport aux autres, et allège visuellement la longueur des façades et assure une relation harmonieuse de la construction avec son environnement.

Les maisons contigües se développent sur deux niveaux, calées sur des murs séparatifs à RDC qui se prolongent en clôture côté rue. La nécessité technique de rationaliser la construction tout en mettant en œuvre des solutions légères et environnementales a conduit au choix d’une ossature bois par panneaux porteurs préfabriquées avec plancher intermédiaire  bois avec chape rapportée et support de toiture terrasse en bois. Les façades sont revêtues d’un bardage à claire voie verticale en Douglas laissé naturel sur le volume double hauteur et en panneaux de fibre-ciment sur le  volume adjacent: Matériaux à forte densité ce qui en plus d’apporter un confort acoustique et hygrométrique, engendre une diminution des besoins en énergie. Trois teintes de parement accentueront le rythme de la façade et l’indépendance des logements.
 

    + infos

    - infos